Booster sa boutique en ligne est le meilleur moyen d’augmenter ses ventes et de gagner plus d’argent. Pour cela, il suffit de cibler la bonne audience et d’être référencé sur la première page de Google. C’est la meilleure façon d’optimiser son trafic et d’accroître ses ventes. Pour cela, il faut travailler sur plusieurs plans, ne pas relâcher ses efforts et être patient. À l’instar d’un jardin en permaculture, votre e-commerce fait partie d’un écosystème qui demande des soins réguliers. Découvrez sans tarder nos 5 conseils de pro et passez à l’action !

 

1. Gagner de l’audience en créant un blog addictif 

Se contenter d’ouvrir une boutique en ligne classique revient à implanter un commerce au beau milieu d’un champ de pommes de terre. Vous pouvez toujours attendre, il ne se passera rien. Pourquoi ? Parce que la toile est tellement vaste qu’elle contient un nombre incalculable de sites e-commerce ! Si vous ne balisez pas le chemin pour arriver jusqu’à la vôtre, seuls quelques internautes perdus tomberont par hasard sur votre site. Pour optimiser son e-commerce, il faut plaire à Google, qui est un véritable glouton. Il se nourrit, entre autres, de contenu rédactionnel de qualité. Pour que votre site remonte dans les premiers résultats de recherche, il va falloir rédiger 2 articles optimisés de 1 000 mots en moyenne par semaine.

Plus vous publierez des articles de qualité, plus ils remonteront dans les pages de résultats de Google. Ainsi, les internautes qui s’intéressent à votre sujet auront un bien meilleure visibilité sur votre e-commerce. Vous allez donc attirer votre clientèle, celle qui fera des achats dans votre boutique. C’est ce que l’on appelle le trafic organique qui rapporte une audience ciblée, de vrais clients potentiels. Une fois qu’un site apparaît dans les premiers résultats de Google, il devient difficile de l’en déloger. Pour autant, il faut continuer à écrire régulièrement.

2. Rédiger une page « à propos » qui fait rêver

Ne croyez pas qu’il suffit d’écrire trois lignes sans relief sur votre activité pour capter l’attention de vos lecteurs. Pour booster sa boutique en ligne, il faut faire la différence, parlez des raisons qui vous ont poussé à vous lancer dans l’aventure du web entrepreneuriat. Les gens adore qu’on leur raconte des histoires. Cela humanise la relation commerciale et la rend singulière. Contrairement à une boutique non virtuelle, un site e-commerce permet cela, il ne faut surtout pas s’en priver. Parlez de vous et de ce qui vous anime, de votre passion pour les produits que vous vendez. N’hésitez pas à retourner loin dans votre passé, évoquez l’enfant que vous avez été et qui, peut-être, avait déjà la flamme en lui. Offrez à vos clients potentiels, le récit de l’événement déclencheur : une rencontre, un voyage, la naissance d’un enfant, etc.

La page « à propos », c’est l’histoire de votre entreprise, c’est votre légende personnelle. Soyez sincère et simple, donnez à vos lecteurs le sentiment d’une proximité authentique, qui doit les convaincre de vous faire confiance. À valeur égale, on est toujours plus enclin à acheter les produits d’une personne qui nous paraît familière. Faites le test vous-même, vous verrez que le capital sympathie joue un vrai rôle dans les relations commerciales. Rédiger une belle page « à propos », c’est une façon de marquer l’esprit des internautes et de vous démarquer de la concurrence. Cela s’appelle le storytelling et c’est une technique de content marketing très efficace qui a fait ses preuves.

 

 3. Tisser des liens solides pour booster sa boutique en ligne

Lorsque l’on fait un audit SEO de contenu, on se rend souvent compte que la personne qui a construit son site ne connaît pas les vertus du netlinking. Mais qu’est-ce donc ? Cela consiste à gagner des backlinks (liens provenant de sites de qualité, ayant la même thématique que le vôtre et qui pointent vers lui). Plus les sites sources seront reconnus par Google, plus leurs backlinks auront un impact fort sur votre référencement. Encore une fois, on voit l’intérêt d’avoir un contenu de qualité qui permet d’attirer des sites de qualité. Un échange de bons procédés consiste à créer des liens sortants vers des sites sérieux, contre des backlinks qui auront du poids. C’est un cercle vertueux, un procédé « gagnant-gagnant ». Il est toutefois déconseillé d’introduire trop de liens sortants, sous peine de perdre vos visiteurs.

Le maillage interne quant à lui, est indispensable à une expérience utilisateur (UX) agréable et optimale : il s’agit d’intégrer des liens qui pointeront vers les pages de votre site que vous souhaitez faire ressortir. Tels des panneaux de signalisation, ils permettent aux clients de visiter votre e-shop, sans rien en rater. Le but étant de les inciter à rester le plus longtemps possible connectés à votre e-commerce ! Google aime cela, car c’est pour lui un indicateur de contenu de qualité. C’est une excellente technique professionnelle et verrez votre taux de rebond diminuer petit à petit.

4. Séduire ses clients avec des newsletters qui donnent envie

Les newsletters ne sont pas à traiter à la légère. Véritables piqûres de rappel, elles permettent de fidéliser son audience et bien évidemment, de faire leur job de newsletters : donner des nouvelles bien fraîches de votre boutique en ligne, annoncer des événements particuliers comme les soldes, un jeu-concours, des nouveautés, etc. Pensez toujours à l’UX, mettez-vous à la place de vos clients. Comme vous, ils reçoivent certainement des dizaines de mails commerciaux qui finissent la plupart du temps à la corbeille. Alors ne multipliez pas les envois, une lettre par mois, c’est déjà très bien. Vos prospects n’auront pas l’impression d’être harcelés, mais respectés. Peut-être même seront-ils contents d’avoir des nouvelles de votre part !

Choisissez un titre accrocheur sans être trop tape-à-l’œil, ajouter un petit émoticône semble être apprécié. Utilisez leur prénom, cela personnalise la lettre, la rend moins anonyme. Prenez soin de ne rédiger que des informations vraiment intéressantes pour vos clients, car ils n’ont pas de temps à perdre. Casez quelque part un ou deux liens pertinents vers votre site, ajoutez un peu d’humour, bref, soyez léger ! Le but, c’est de donner envie à votre clientèle de revenir vous voir pour acheter ce nouveau produit qui les a fait craquer. La newsletter est un véritable outil de communication qui permet de garder le contact. Vous pourrez même mesurer leur impact sur la Search console ou Google Analytics. Attention toutefois à bien respecter le Registre Général de Protection des Données qui régit l’utilisation des données personnelles des utilisateurs.

 

5. Gagner du trafic grâce aux réseaux sociaux

Ah les réseaux sociaux… Certains les portent aux nues, d’autres les fuient comme la peste. Soyons justes, ils ont leur place dans l’écosystème d’une boutique en ligne, car chacun d’eux possède au moins une vertu qui va aider à booster les ventes et augmenter le trafic sur un e-shop 

  • Instagram et Pinterest, par leur nature purement visuelle, peuvent déclencher une envie soudaine d’aller visiter votre site, encore faut-il avoir joli feed ;
  • Facebook avec son côté plutôt convivial, instaure une relation de proximité qui favorise une certaine confiance et vous donne la possibilité de poster des informations instantanément;
  • LinkedIn, le réseau pro par excellence, va vous faire connaître des professionnels comme vous. Bien utilisé, il peut vous aider à créer des liens solides et pourquoi pas, favoriser vos campagnes de netlinking.

Quoi qu’il en soit, ne vous éternisez pas sur les réseaux sociaux. Chronophages et addictifs, ils génèrent un trafic fragile qu’il faut sans cesse renouveler. On peut s’y épuiser pour un résultat éphémère. Soyez fort et discipliné, octroyez-leur la place qu’ils méritent dans votre emploi du temps d’entrepreneur : 1/2 heure à 1 heure par jour tout compris, c’est largement suffisant pour montrer que vous êtes là, bien présent. Vous pouvez d’ailleurs faire appel à un community manager qui connaît sur le bout des doigts les arcanes des réseaux sociaux et ainsi, gagner un temps précieux.

 

Vous l’aurez compris, il ne suffit pas de mettre des produits en ligne sur un site e-commerce pour générer un chiffre d’affaires satisfaisant. Vous connaissez maintenant les techniques pour booster sa boutique en ligne. Cela demande des compétences multiples, de la méthode et beaucoup de rigueur. Toutefois, en appliquant dès le départ les techniques de web marketing décrites ci-dessus, vous atteindrez vos objectifs plus facilement et de manière durable. 

Vous n’êtes pas très à l’aise avec la rédaction SEO ? Votre emploi du temps est déjà surchargé ? Pas de panique, La Rédac du Web peut vous aider dans votre travail au quotidien : venez nous parler de votre projet, découvrez notre équipe de professionnels, vous trouverez forcément la ou les personnes qu’il vous faut.

Anne Le Tarnec

Mon LinkedIn