Comment le briefing rédactionnel va vous faire gagner du temps ?

 

Vous avez décidé d’engager un rédacteur web SEO pour la création de vos contenus ? C’est une excellente chose ! Vous bouillez sûrement d’impatience à l’idée d’avoir des articles optimisés au plus vite. Mais attention à ne pas brûler les étapes. Car, faire rédiger vos textes par un rédacteur web ne vous assure pas forcément d’obtenir du contenu en phase avec vos attentes. Une mauvaise compréhension dans la commande et c’est le drame. La meilleure solution pour éviter cet écueil est de cadrer votre commande grâce à un briefing. Vous ne savez pas comment faire pour rédiger un briefing en rédaction web, ni quelles informations il doit contenir ? Suivez le guide !

 

Comment rédiger un briefing pour un rédacteur web ?

La première chose à avoir en tête pour faire un brief efficace en rédaction web, c’est que le mot briefing vient de l’anglais « to brief », qui signifie donner des consignes. Il sert donc de base d’échange avec le rédacteur web pour définir le cadre du projet de rédaction. Le brief doit répondre aux questions suivantes : quoi, pourquoi, comment et pour quand ?

Le briefing en rédaction web est aussi appelé « briefing de contenu » ou plus rarement « feuille d’angle ». Il s’agit en fait d’un cahier des charges de la rédaction qui explique le contexte et vos attentes concernant les textes à rédiger. Il sert de fil conducteur et parfois de garde-fou pour le rédacteur freelance. En effet, si vous voulez que votre expérience soit 100 {d65891d498c20b66398d329b4b23a54b2d4c439867acd30fc23e1cbd468362f6} gagnante avec votre prestataire, il est essentiel de cadrer au maximum les choses grâce à un briefing éditorial bien clair.

Malheureusement, beaucoup de web-entrepreneurs ou de propriétaires de sites internet (et même certains rédacteurs eux-mêmes) ont tendance à négliger le briefing. Or, c’est une étape essentielle à la réussite de vos projets rédactionnels, toute aussi importante que trouver un bon rédacteur web.

Pourtant, rédiger un briefing clair comme de l’eau de roche n’est pas si compliqué : nul besoin de créer un document de 30 pages remplies de jargon technique et autres galimatias incompréhensibles. Un bon briefing rédactionnel contient des informations précises, pertinentes et faciles à comprendre. Les objectifs y sont clairement formulés. Il s’agit d’un guide qui ne laisse plus de place à l’interprétation. Il doit pouvoir être facilement compris par toute personne extérieure au projet.

Par ailleurs, le premier brief rédactionnel est le plus difficile à faire : une fois fait, vous pourrez rédiger des briefings génériques qui serviront de modèles pour plusieurs articles en modifiant simplement la requête-clé par exemple.

 

Que doit contenir un briefing en rédaction web ?

Rentrons maintenant dans le cœur du sujet et voyons ce que vous devez faire pour rédiger un briefing en bonne et due forme.

 

Préciser le cadre de la prestation

Il s’agit de rappeler clairement les informations à propos de la prestation :
• le budget convenu pour la commande ;
• le format des textes à livrer ;
• le planning de livraison ;
• les interlocuteurs (pour la réception des textes, mais aussi des factures).

 

Donner des informations sur votre entreprise

Afin que le rédacteur puisse cerner au mieux le contexte de rédaction, il est important de lui communiquer les informations suivantes concernant votre entreprise :
• votre business model ;
• vos valeurs ;
• vos principaux concurrents ;
• votre cible (qui est-elle ? quels sont ses besoins et ses peurs ?).

 

Cadrer la commande

Vous devez ici spécifier au maximum votre besoin en indiquant :
• le type de contenu : article de blog ? fiche descriptive de produit ? page « à propos » ?
• l’objectif du contenu : informer ? se faire connaitre ? vendre ? divertir ?
• les parties que le rédacteur doit également rédiger en plus du texte : méta description ? balises Hn ? title ? phrases d’accroche pour les réseaux sociaux ?
• les tâches annexes : intégration du texte dans votre CMS ? maillage interne et externe ? optimisation de l’URL ? sélection d’images et de l’attribut ALT ?

 

Clarifier le contenu du texte demandé

Exprimez vos attentes concernant le texte à proprement parler :
• le sujet de l’article ou de la page ;
• la requête principale (autour de laquelle gravitera le champ sémantique) ;
• la longueur du texte, souvent exprimée en nombre de mots (un article de 800 mots par exemple) ;
• la structure (chapô, nombre de sous-parties, etc.) ;
• les mots-clés qui doivent apparaître ;
• le ton à employer (pédagogique, décontracté, humoristique, professionnel, etc.) ;
• les expressions à utiliser et celles à éviter ;
• les sources d’inspiration.

Vous connaissez maintenant les éléments indispensables à préciser dans un briefing en rédaction web.

 

Se passer de briefing rédactionnel : c’est possible !

Après avoir vu ensemble l’importance du brief rédactionnel, vous êtes sans doute étonné que je vous dise qu’il est possible de vous en passer. Et pourtant, une solution miracle existe. Je vais vous la donner.

Avant cela, rappelez-vous : pour quelles raisons avez-vous fait le choix de sous-traiter la rédaction de vos contenus ? Parce que vous n’avez pas envie d’écrire vous-même ? Parce que vous ne savez pas comment rédiger des textes qui captent l’attention de vos lecteurs ? Parce que le SEO (« Search Engine Optimization » ou référencement naturel) ne fait pas partie de vos compétences ?

Finalement, quelle que soit la raison, c’est bien dans un but précis : gagner du temps, et donc de l’argent, en vous concentrant sur le développement de votre business.

Or, comme nous l’avons vu, si vous souhaitez que vos contenus soient utiles (pour vendre notamment), faire un brief rédactionnel est indispensable. Mais ce n’est pas obligatoirement à vous de le faire !

Eh oui, il est possible de déléguer également cette partie-là (qui est aussi importante que chronophage) à votre rédacteur web, à condition de pouvoir lui faire confiance. Pour cela, il vous faut engager un rédacteur web SEO freelance. Après avoir minutieusement analysé votre site, il sera en mesure de vous proposer directement des briefings et une stratégie éditoriale cohérente. La solution miracle pour éviter toute désillusion en rédaction web, c’est lui ! Il vous fera gagner un temps précieux en rédigeant les briefings à votre place.

Telle est la valeur d’un (vrai) rédacteur web SEO. Et il n’existe à ce jour qu’une poignée de rédacteurs capables de réaliser ce travail (audit SEO, briefing et mise en place d’une stratégie éditoriale complète). D’où la création du site LaRédacDuWeb, qui recense les rédacteurs web SEO ayant ce talent !

Faites appel à un véritable rédacteur « couteau-suisse » du web. Loin d’être un simple exécutant, celui-ci est en mesure de vous conseiller et de vous proposer les solutions les plus adaptées à vos besoins et aux dernières tendances en matière de SEO.

Vous venez de réaliser qu’il est possible de confier la rédaction du briefing à votre rédacteur web pour économiser un temps précieux. Composez tout de suite votre équipe de rédacteurs en moins de 5 minutes.

 

Article rédigé par Thibaut Huertas, rédacteur web SEO et élève de la Formation Rédaction Web de Lucie Rondelet